Faudrait qu'on se rappellent

De charlot le 08/01/2022 (4 visites depuis 7 jours)





J’attend, j’attend, et s’est souffrant, couché sur mon divan, je repense à nos moments, je t’aimais vraiment et j’ai été tout simplement blessant, tu regardes en avant, moi en reculant, j’ai perdu le contrôle de mon volant, je rentre dans les gens tout en regrettant, maudit innocent, en évacuant ma peine j’inonde mon bâtiment, j’ai les pieds pris dans du ciment, appelle moi, faudrait qu’on se parlent, je m’ennui de toi ma belle, je me suis fais couper les ailes, je ne me lave même plus, j’ai les aisselle qui puent, j’en peux plus, tu ne répond pas, tu n’es plus là, reviens quand tu voudra, au final c’est toi qui décidera, j’ai mal mais tu ne reviendra pas, c’est ok comme tu veux, le prochain avec qui tu sortira, sera très chanceux, j’espère qu’un jour et c’est sûr qu’il y aura quelqu’un qui te rendra heureuse, je sais que je t’ai rendu nerveuse et malheureuse, mais tu es une femme merveilleuse, si tu as besoin de laver ton linge, je peux te prêter ma laveuse et même ma sécheuse, si je peux t’aider, je le ferai, pour essayer de peut– être me faire pardonner, je sais que tu ne peux oublier, je suis quand même désoler.



L'auteur :
charlot
charlot

Compositions de chansons, et de poèmes, bonne lecture, prenez des textes si vous voulez, c'est gratuit, vous êtes pas obligez de m'écrire pour en prendre, je veux juste faire le plus de succès possible.


Me contacter