je suis sobre, j'ai compris

De charlot le 10/05/2021 (3 visites depuis 7 jours)







Quand je buvais j’étais colérique. Frapper dans les murs de briques. Je fesais mon petit comique. Maintenant j’écrit ces lyric. J’ai été tellement un abruti. Les gens m’ont fuient. Je m’excuse je me force asteur. J’ai crée des malheurs et là c’est l’heure d’être un homme et de montrer se que je suis capable de faire. Je ne veux que vous plaire.



Quand Mes amis sont partient. Je suis devenu sobre, j’ai apprit. Désolé pour ces ennuis. Vous m’avez quitter, j’suis anéanti. Aujourd’hui je suis guérit, j’ai compris. Merci la vie de m’avoir remi sur le droit chemin. J’suis loin d’être un crétin.



J’ai aussi fait pleurer ma mère, comment elle peut m’aimer encore. Je fais des efforts encore et encore. On dirai que quelqu’un m’a jeter un sort. Je veux sortir dehors et être fort mentalement. Je prend mes medicaments, voulant m’en sortir. Je ne vous ferai plus jamais souffrir. Je vous aime, je le jure. Je ne vous compte pas de mentris



Quand mes amis sont partient. Je suis devenu sobre, j’ai apprit. Désolé pour ces ennuis. Vous m’avez quitter, j’suis anéanti. Aujourd’hui je suis guérit, j’ai compris. Merci la vie de m’avoir remi sur le droit chemin. J’suis loin d’être un crétin. Quand mes amis sont partient. Je suis devenu sobre, j’ai apprit. Désolé pour ces ennuis. Vous m’avez quitter, j’suis anéanti. Aujourd’hui je suis guérit, j’ai compris. Merci la vie de m’avoir remi sur le droit chemin. J’suis loin d’être un crétin.