La Rampante

De Llade le 11/03/2018 (2 visites depuis 7 jours)

A d'autres avant moi,tu avais fait du mal,
et tous ses maux t'ont été fatals.
Ronger dans ta chair,même si tu n'en as pas l'air,
tirer les ficelles,reste ton battement d'aile.
Comme une bouffée de fumée,
tu ondules dans la vie,sans être rassasiée.
Toujours à l'écoute d'un miséreux,
tu écoutes sans relâche,sans air prétentieux.
Et quand sonne ton heure,t'annonce la couleur,
et si on marche pas au pas,viendra le combat,
toujours insidieux,
sa vie ressemble au chaos et elle veut ma peau.

Elle est folle de chagrin,elle ne voit plus de lendemain.
Sa souffrance engendre le chaos mais elle s'en fout,
comme elle vit en enfer,elle nous veut tous à terre.

llade.