Aphorismes no. 3

De charlot le 12/02/2024 (21 visites depuis 7 jours)





À force de parler dans le vide on tombe et on finit par toucher le sol, à force de pousser dans le vent on finit par frapper un mur, ne passe pas par la porte elle a été condamné il y a quelques années, tu n’auras pas le choix de briser une fenêtre et risquer de te couper pour pouvoir entrer chez toi et être bien réparée la fenêtre et retirer les planches qu’il y a sur ta porte pour laisser entré les gens et la lumière du soleil, c’est ce qu’on appelle la vie et tout le monde passe par là.


Est-ce que tu as peur des noirs? Ou tu as peur du noir? Ou tu as peur des noirs dans le noir?


Le pire ennemi de l’homme est la dépendance.


Si tu préfères te payer de l’alcool à la place de ton loyer il y a de bonne chance que ton prochain appartement soit la rue et ton lit un banc de parc, réfléchie mets tes priorités à la bonne place.


Si je te regarde au gym se n’est pas parce que j’ai envie de te baiser, je te regarde parce que je trouve ça beau quelqu’un qui s’entraîne et ça me motive à le faire aussi.


J’aime faire chier le monde qui me font chier et j’aime aimer le monde que j’aime.


C’est l’être humain qui va amener la perte de l’humanité.


Le problème se n’est pas que je pus c’est que le monde ne s’habituent pas à l’odeur.


Plus tu vas vite plus que tu vas finir vite, plus tu vas lentement plus t’as de chance que ça dure plus longtemps, prends ton temps on est pas pressé.



L'auteur :
charlot
charlot

Aphorismes et philosophie, prenez celui qui vous tentes, merci bonne lecture.

Me contacter