C pour G.

De nathalie le 21/06/2009 (0 visite depuis 7 jours)

C’est en passant qu’il est venu
Comme un homme sans sentiment apparent
C’est en rêvant que je l’ai vu
Comme une femme au cœur hésitant

C’est décidé qu’il à tout pris
Comme un amant au désir fulgurant
C’est sans regret que j’ai dis oui
Comme une femme à l’aplomb différent

REFRAIN (x 2)
Etat d’esprit différé, des tas de gestes, de mots dissidents
Etat d’esprit à l’envers, des tas d’abus de sens, de contre sens
Des tas de troubles, état de double éphémère, de non voyant
Des tas de troubles, état de doute sincère, de mots vaillants

C’est en voulant qu’on s’est aimés,
Ne pas donner de nom à ce qui se passait
C’est en fermant les yeux qu’on à passé
Sous silence ce qui nous arrivait

C’est sans calcul et sans compter
Sur l’amplitude des attitudes qu’on a joué à
C’est celui qui ne dit mot qui..
Le sort en est jeté

REFRAIN (x 2)
Etat d’esprit différé, des tas de gestes, de mots dissidents
Etat d’esprit à l’envers, des tas d’abus de sens, de contre sens
Des tas de troubles, état de double éphémère, de non voyant
Des tas de troubles, état de doute sincère, de mots vaillants

C’est à rebours qu’il a fait demi-tour
Comme un homme sans engagement
C’est à l’amour que j’ai fait la sourde
Comme une femme, apparemment

C’est à contre plongée qu’il à shooté
Dans l’ardeur d’un plan décadré
C’est à contre cœur que j’ai menti
A cet homme j’ai dis oui, il est parti.

REFRAIN (x2)
Etat d’esprit différé, des tas de gestes, de mots dissidents
Etat d’esprit à l’envers, des tas d’abus de sens, de contre sens
Des tas de troubles, état de double éphémère, de non voyant
Des tas de troubles, état de doute sincère, de mots vaillants



L'auteur :
nathalie
Du même auteur