DICTATEUR

De Fred le 10/08/2011 (0 visite depuis 7 jours)

De quoi vous parlez à part de moi ?
De mon point de vue, je vois le monde,
Tout là-haut percher sur mon toit,
A faire sans cesse sa petite ronde.

Ceux, qui me croisent dans la rue,
Deviennent naturellement méfiant
Avec une décharge d’adrénaline accrue.
Ils sentent bien que je suis inconscient.

Parce que débordant en moi de confiance,
Depuis ma plus tendre enfance,
Je suis votre pire cauchemar.
Me touchez pas, même par hasard !

Ou ma milice, aux crânes rasés,
Vous donne des coups de batte,
Pendant que les passants matent
Jusqu’à en avoir la nausée.

Rien ne peut m’atteindre.
Surtout pas vous, à y croire.
Vous pouvez toujours me rejoindre
Dans ma quête de territoire.

J’avance droit vers l’inconnu.
N’ayez pas peur de mon armada.
Levez juste en passant le bras
Pour adhérer à nos idéaux obtus.

Dans tous les cas, vous n’avez pas le choix
Car je contrôle tous les transports
Ainsi que l’ensemble des médias.
Je ne peux donc pas avoir tort.

Même avec des preuves et des arguments
Vous en servir, vous coûterez cher.
En sachant que jamais je mens.
Le mieux c’est de vous taire,

Ou mes avocats vous traîneront en justice
Jusqu’à ce que vous soyez fauché.
N’oubliez pas que l’argent est ce vice,
Qui m’empêche de raccrocher.

Le pouvoir est mon but suprême.
Je me sers pour cela de la peur
En vous contrôlant par la haine
Pour devenir votre dictateur.

Fréd