Eternelle tristesse.

De jerome le 16/03/2010 (1 visite depuis 7 jours)



Toute ma vie, je pensais nager dans le bonheur.
Mais ce n’est que des mensonges que je demeure.
Mon cœur est enfermé dans son cachot.
Ma souffrance ne se prononce avec aucuns mots.

Quand je vous souris, vous pensez que je suis heureux.
Je vous ai tous mentis, ne soyez pas furieux.
Comme beaucoup de personne, je cache ma réalité.
Juste pour éviter de la montrer.

Quand vous voyer ce jeune garçon.
Vous le voyez si mignon.
Il est au bout d’une petite flamme.
Qui tend au bout de son âme.

Eternelle tristesse.
Maitre de ma vie, j’obéis a ton désir.
Eternelle tristesse.
Maitre de ma vie, rien que vous servir.

Quand vous le verrez dans la rue.
Peut être il sera indifférent dans votre vue.
Regardez le, bien en lui.
Vous verrez son esprit maudit.

Quand vous lui parler,
N’ayez peur du damné.
Plus personne ne peut l’aider.
Son âme est condamnée.

Eternelle tristesse.
Maitre de ma vie, j’obéis a ton désir.
Eternelle tristesse.
Maitre de ma vie, rien que vous servir.

Toute ma vie, je pensais nager dans le bonheur.
Mais ce n’est que des mensonges que je demeure.
Mon cœur est enfermé dans son cachot.
Ma souffrance ne se prononce avec aucuns mots.


Eternelle tristesse.
Maitre de ma vie, j’obéis a ton désir.
Eternelle tristesse.
Maitre de ma vie, rien que vous servir.

Eternelle tristesse.
Maitre de ma vie, j’obéis a ton désir.
Eternelle tristesse.
Maitre de ma vie, rien que vous servir.