L'ARENE

De Pascal.b le 07/03/2010 (2 visites depuis 7 jours)

Combat de corps à corps
Sans âme, ni armes égales.
Après le corridor,
La sortie lui sera fatale.
Ton habit rouge et or
brillant sans éclat
te rend si fier et fort
n’est qu’armure d’apparat.


Amor toréador
Subit le coût du sort
Celui des toreros
Amor, mi amor.
Amor toréador
Ton jeu d’échec et mort
Un combat de trop
Amor, mi amor.


Son instinct de survie
est légitime défense.
Impossible sortie
et tu rentres dans la danse,
spectacle sanguinolent
de traditions anciennes
en quelques actes seulement
et jugement arbitraire.


Amor toréador
Subit le coût du sort
Celui des toreros
Amor, mi amor.
Amor toréador
Ton jeu d’échec et mort
Un combat de trop
Amor, mi amor.


Le choix n’est que pour toi,
Pic et picador
Derrière tous ces remparts,
tu trouves le réconfort.
L’autre sans autre croix
que la souffrance, à tort
Tu reviens sans débat
juger de son dernier sort.


Amor toréador
Subit le coût du sort
Celui des toreros
Amor, mi amor.
Amor toréador
Ton jeu d’échec et mort
Un combat de trop
Amor, mi amor.

Pascal.b

Tous droits réservés



L'auteur :
Pascal.b
Pascal.b

la tête dans les étoiles mais toujours les pieds sur terre...
Mon premier recueil de Textes DES MOTS POUR LES MAUX disponible en ebook sur AMAZON, KOBO et APPLE

Textes déposés à la SACD

Web : http://www.myspace.com/popodobrasil
Me contacter