LE PANTIN

De FABS le 23/06/2019 (18 visites depuis 7 jours)

Couplet 1

Chaque Fois Qu’Un Lanceur De Couteau
Choisit Son Acrobate
Il Joue Chaque Jour Sans Relâche
Avec Le Fil Qui Le Retient

Il Peut Choisir Son Destin
Mais Il Préfère Plutôt
Etre Le Gardien De Ses Mains
Avant Que Tout Eclate

Couplet 2

Est-Ce Le Même Homme Qui Rêve
De Devenir Quelqu’un D’Autre
De Balancer Son Ego
Et De Ne Plus Etre Sa Proie

Il A Perdu Le Goût De Soi
A Vendu Toute Sa Sève
Il A Egaré Ses Lois
De Lui-Même, Il N’est Que L’Hôte

REFRAIN

Je Le Sais Bien, Je Le Sens Bien
Que Tu N’Es Qu’Un Pantin
Qui Ne Peut Briser Ses Liens
Sans L’Aide De Quelqu’un
Peux-Tu Sortir De Ton Ecrin
Ignoble Petit Pantin
Pour Pouvoir Prouver Aux Tiens
Que Tu N’Es Pas Rien

Couplet 3

Pendant Qu’Au-Dessus De Lui
Des Lumières Vives Scintillent
Il Repense Au Numéro
Qu’Il Se Joue Chaque Soir

N’Est-Il Pas Déjà Trop Tard
Pour Colmater Les Brèches D’Une Vie
Comme Un Clown Sans Fard
Il Veut Se Bannir De Sa Famille

Couplet 4

Tous Les Cris Et Les Sourires
Qui Se Propagent Dans Son Cercle
Le Font Trembler, Le Font Douter
Tel Des Images Trop Désertes

Quand Soudain, Une Vie S’Arrête
Bloquée Par Une Lame Aiguisée
L’Enfer A Remplacé La Fête
De Pantin, Tu Deviens Aigle



L'auteur :
FABS
FABS

Ce texte, au contraire de la plupart des autres, n'a pas de "petite histoire". Il m'est simplement venu en pleine nuit, et je me suis levé pour le "coucher" sur papier.

Me contacter