Les exilés

De patrix le 30/03/2013 (4 visites depuis 7 jours)



Je verse une petite larme
Je tire le signal d’alarme
Pour vous tous les persécutés
Pour vous tous les exilés
Obligés de quitter votre pays
Pour échapper à l’ignominie
Pour vous tous ces rebelles
Obligés de vous réfugier à Bruxelles
Vous êtes étranglés, vilipendés,
Vous êtes devenus des exilés
Vous êtes donnés en pâture
Qu’allez-vous transmettre à votre progéniture ?
Obligés de vendre vos maisons en bord de mer
Vos appartements à Paris, aux sports d’hiver
Vous êtes forcés de quitter la France
Pour échapper à toute cette médisance
Obligés d’émigrer en Ouzbékistan
Simplement parce que vous avez trop d’argent
Je veux qu’on arrête de vous maltraiter psychologiquement
Etre riche, c’est un travail de chaque instant
Vous aussi vous avez droit au bonheur
Même si vos restos ne sont pas ceux du cœur
A tous les assistés
Vous préférez les parachutes dorés
Peut-on vous en vouloir
L’impôt est tellement rédhibitoire
Vous avez tout donné à ce pays
Pourquoi tant de mépris ?
A ceux qui vous disent
La France, tu l’aimes et ton impôt tu acquittes
Vous préférez cette devise
La France, tu payes ou tu la quittes.