Les querelles d’amours.

De jerome le 25/06/2009 (1 visite depuis 7 jours)

Mais pourquoi moi ?
Mais pourquoi moi ?
Mais pourquoi moi ?
Mais pourquoi moi ?

Mais pourquoi moi ?
Mais pourquoi moi ?

Des violentes disputes pour des idées
Même si on a rien a se reproché.
Des filles qui veulent vous prendre.
Alors que votre vie n’est pas à vendre.
Des scènes sanglantes en une des journaux
Qui met fin a des vies conjugaux.
Des séparations ou des tromperies.
Les deux sont des conneries.

Reste-la
Ne me quitte pas.
Je suis toujours la.
Rien que pour toi.

Reste-la
Ne me quitte pas.
Je suis toujours la.
Rien que pour toi.

Je meurs chaque jour.
Sauve-moi, sauve-moi mon amour.

Les querelles d’amour.
Qu’ils disparaissent.
Les querelles d’amour.
N’est pas ma faiblesse.

Mais pourquoi moi ?
Mais pourquoi moi ?
Mais pourquoi moi ?
Mais pourquoi moi ?

Mais pourquoi moi ?
Mais pourquoi moi ?

Chaque jour une femme battue.
Retrouver morte à moitié nue.
Un homme alcoolique responsable.
Le coma éthylique dans la face.
Ou est là la vie a deux si belle.
On a peur de tomber amoureux d’elle.
La troisième guerre est déclarée.
Trop de couple brisé et tué.

Reste-la
Ne me quitte pas.
Je suis toujours la.
Rien que pour toi.

Reste-la
Ne me quitte pas.
Je suis toujours la.
Rien que pour toi.

Je meurs chaque jour.
Sauve-moi, sauve-moi mon amour.

Les querelles d’amour.
Qu’ils disparaissent.
Les querelles d’amour.
N’est pas ma faiblesse.

Si ma vie sans elle.
Ou serai mon bonheur.
Si je n’ai pas les yeux de ma belle.
Je ne vois plus que le malheur.
Je ne vois plus que le malheur.

Les querelles d’amour.
Qu’ils disparaissent.
Les querelles d’amour.
N’est pas ma faiblesse.
N’est pas ma faiblesse.


Garde-moi dans ta vie.
Attache-moi si tu en as envie.
Je ne veux pas que tu sois parti.
Pardonne moi pour ce que j’ai dis.
Mais je n’ai pas envie que se sois fini.


Les querelles d’amour.
Qu’ils disparaissent.
Les querelles d’amour.
N’est pas ma faiblesse.

Si ma vie sans elle.
Ou serai mon bonheur.
Si je n’ai pas les yeux de ma belle.
Je ne vois plus que le malheur.
Je ne vois plus que le malheur.