LOLA

De Evariste le 01/03/2019 (27 visites depuis 7 jours)

Quand je suis seul dans mon lit
Et que l'automne commence
C'est à Lola que je pense
Comme un rayon de soleil
Dans ce bas-monde où tout est gris

J'ai beau faire et j'ai beau dire
Je ne peux oublier
Son sourire et son teint frais
Ses cheveux blonds comme les blés
Qui descendent en cascades dorées
Jusqu'au bas de son dos

J'aurais voulu être sculpteur
Pour pouvoir avec mon ciseau
Mouler son derrière si beau
Et son épaule si ronde
Que la lumière inonde

Partout autour de la terre
Il y a des îles dorées
Dont j'aperçois le rivage
A l'ombre de ses cils
La terre est pleine de merveilles
L'air est plein de mille senteurs
Où je reconnais son odeur
A nulle autre pareille

Le paradis n'est pas dans l'au-delà
Le paradis c'est ici-bas
Quand je serre Lola dans mes bras
Mais Lola ne m'aime pas
Elle a le coeur en béton
Et moi, j'ai le coeur en tire-bouchon



L'auteur :
Evariste
Evariste

ami des mots, j'ai écrit des poésies et des textes de chansons d'inspirations diverses . Les gens qui voudraient mettre en musique un de mes textes, peuvent me contacter, je suis intéressé par toutes les démarches artistiques.

Me contacter