o mo amor

De patrix le 14/04/2013 (1 visite depuis 7 jours)

O mo amor ( à chanter sur l’air de la Fanette de Jacques Brel)
Nous étions deux garçons
Et Wilfried m’aimait
La ville était vide
Et dormait sous nos pieds
Si ils s’en souviennent les passants
Vous diront
Comment avec Wilfried
Comment nous nous aimions

Faut dire
Faut dire qu’il est très beau
Que je suis fou de lui
Faut dire qu’il est très beau
Que c’est lui mon chéri
Faut dire
Faut dire qu’il a beaucoup d’humour
Qu’il me fait souvent rire
Faut dire que c’est un amour
Que je l’aime à en mourir
Faut dire que je suis fou
De croire que tout est permis
Que le monde est à nous
Et que je suis à lui
Faut dire qu’on ne nous prépare pas
A croiser nos ennemis

Nous étions deux garçons
Et Wilfried m’aimait
La ville était vide
Et dormait sous nos pieds
Si ils s’en souviennent les passants
Vous diront
Comment avec Wilfried
Comment nous nous aimions

Faut dire
Faut dire qu’en avançant
Se tenant par la main
Je les vis menaçant
Et serrant les deux poings
Faut dire qu’ils ont bien ri
Quand ils nous ont croisés
Faut dire se sont amusés
Quand ils nous ont cognés
Faut dire qu’ils étaient bien briffés
Par une bande de barjots
Contre le mariage gay
Ils jouaient les costauds
Faut dire qu’on ne nous prépare pas
A croiser des fachos

Nous sommes deux garçons
Et Wilfred m’aime toujours
La ville n’est plus vide
Nous nous promenons le jour
Peut-être des passants vous diront
Dans quelques temps
Combien avec Wilfried
Nous avons eu d’enfants