Prépubère

De julatomik le 25/06/2008 (2 visites depuis 7 jours)



Petite prépubère,
La chevelure en arrière
Dans ses habits de lumière
Parcourt les lopins de terres
Elle marche depuis des milles
Cernée par les loups-garous
Perdue seule dans la ville
Elle s’essouffle tout à coup.

Petite prépubère
Naïve comme sa mère
Son corps adulescent
Attise bien des chimères
Son corps d’ado changeant
Fascinerait Molière
L’innocence de ses prières
Damne les dieux en enfer.

Petite prépubère
A la recherche de délices
Enfermée dans la matrice
De ses songes d’hiver
Voudrait charmer le monde
Avec ses grands yeux verts
De sa tignasse blonde
Qui n’est pas sans déplaire !

Petite prépubère
Au visage angélique
Explore le stade phallique
Et sait se satisfaire
Fausse puritaine
Profite de ta jeunesse
Surtout avant que viennent
Les je t’aime et leurs bassesses.

Petite prépubère
Dont l’appétit est vorace
Qui dit tout est son contraire !
Pour ne pas perdre sa place
Vois dans ton île
Comme la tentation est grande
Nue sur ton fil
C’est à ta mère que tu ressembles.



L'auteur :
julatomik
julatomik

Auteur,idéaliste, phobique, hypersensible et sarcastique. Amoureux de la vie, des gens, des paradoxes ...

Me contacter