Touché en plein coeur

De neovirgilius le 22/12/2009 (0 visite depuis 7 jours)



Telle une bille d’encens au feu,
Je m’étais laissé embraser
Par la foudre de tes yeux
Et la tiédeur de tes baisers.
- « Son charme t’a blessé,
Tu fléchis devant ses grâces.
Tel Achille, tu sais succomber.
Au coup mortel qui te terrasse ! »
Ainsi, ce n’est pas mon talon
Qui avait reçu le coup mortel,
Mais mon cœur de poltron
Épris de la perte des Mortels.

Pièce 3, Moi et Circé