UN HOMME A LA MER

De Pascal.b le 29/12/2009 (0 visite depuis 7 jours)

La vie nous rend barjes,
nous mène en bateau.
Le cœur à la barre,
Le navire coule à flot.
Tous les superbes, en cœur,
dans les abîmes sentimentaux,
sur leur propre galère,
s’échouent et prennent l’eau.

Vogue et vague à l’âme
Contre vents et marées
Avancent tant bien que mal
Coquillages et crustacés...

Pour un homme à la mer,
hurlent les sirènes.
Sur le dos d’une baleine,
un surfeur se perd.
Le message sur les ondes,
dans une bouteille se noie.
Arrive un autre monde,
sur une coquille de noix

Vogue et vague à l’âme
Contre vents et marées
Avancent tant bien que mal
Coquillages et crustacés...

Pour passer le cap
loin de toutes espérances,
Le radeau de la méduse,
dans la tempête, nous embarque,
met les voiles et s’excuse,
nous laisse le bateau ivre,
Saoul, la tête à la dérive
dans l’eau de jouvence.
Soufflés par la brise marine,
sur une rive, on s’arrime.

Vogue et vague à l’âme
Contre vents et marées
Avancent tant bien que mal
Coquillages et crustacés...


Pascal.b

Tous droits réservés.



L'auteur :
Pascal.b
Pascal.b

la tête dans les étoiles mais toujours les pieds sur terre...
Mon premier recueil de Textes DES MOTS POUR LES MAUX disponible en ebook sur AMAZON, KOBO et APPLE

Textes déposés à la SACD

Web : http://www.myspace.com/popodobrasil
Me contacter