Une femme, un regard

De scorpio-81 le 27/08/2009 (2 visites depuis 7 jours)


Une femme, un regard,
Nos cœur se sont toucher.

Uni à tous jamais,
Cousin qui aurai pu y pence ?

Se châtiment je ne peut que l’accepter,
M’excuse de t’avoir connu je ne pourrai,
Tu est dans mon cœur à tous jamais.

Je t’aime ma cousine, ma protège.