Attentat à la pudeur

De Mario Carva le 09/03/2009 (2 visites depuis 7 jours)

Ton compte est bon mon gaillard
Tu viens de signer ton malheur
T’as pisé contre le mur
C’est un attentat à la pudeur
On a convoqué les témoins
A qui t’en as mis plein les yeux
Quelques chats de gouttière
Et une grand mère et son chiot

On va t’emmener chez la juge
Une vieille fille à lorgnons
Qui voudra t’interroger
Et vérifier ta pièce à conviction

Elle veut se faire une idée
De ce que l’on croit qu’on a dit
Elle s’en soucie des félins
Sa chatte est encore en sursis

Il a pissé contre un mur
Ça se voit bien c’est un dur
Il a montrai ses atouts
Pour effrayer les matous

Et la chronique perfide
Publie cette histoire sordide
Avec des mots sans pitié
Qui coupent l’envie de piser