Choeurs d'Afrique

De thierry V le 28/04/2013 (4 visites depuis 7 jours)

Je m’appelle Emel MATHLOUTHI , j’ai 20 ans à Bengazi
Ma voix et celle du printemps arabe en Tunisie
Au-delà du bruit des armes résonnent mes chansons
Mes mots ont faits naître le vent de la rébellion
Ma musique est la rage dans un écrin de velours
C’est la voix des femmes dans celle d’une troubadour
Le chant de fraternité du peuple tunisien
Un parfum de liberté pour une révolution de jasmin

Je m’appelle Tidiane Seck et je vis au Mali
Tout le groove de mon pays se retrouve dans mes mélodies
Mes textes engagés ont fait de moi le Guerrier de la paix
Ma musique est populaire entre blues, jazz et reggae
La culture africaine ne peut être enfermée dans un ghetto
La richesse et la grandeur d’un peuple sur la scène de Bamako
Musiciens et poètes ont aussi leur langage
C’est dans les notes et le verbe que s’exprime leur courage

Je m’appelle Tiken Jah FAKOLY, mon pays la côte d’Ivoire
Je chante pour l’éducation de l’Afrique noire
Un concert pour une école est mon crédo
La liberté viendra de la culture comme un écho
Mon arme est la musique, mon combat c’est l’Afrique
C’est en éduquant la rue que tombera le pouvoir politique
De Paris à Montréal ma voix porte ma cause sur scène
L’école pour toute une génération de jeunesse Africaine

Nous sommes Trois, cent, mille et nous sommes la chorale de l’Afrique
Chaque voix est une fréquence de plus dans cette vibration acoustique
Nous sommes Noirs, blancs, beurs et nous sommes les couleurs d’un continent
La diversité de nos rangs amplifiera La portée de nos chants
Des mots pour éveiller les consciences sur nos conditions de vie
Pour que tout le monde ait la même chance quelque soit son pays
C’est à toi qui nous écoute que nous délivrons ce message
« Entre la peur et l’audace il y a …. Le courage » (Aristote)