ESPÉRANCE

De Pascal.b le 27/08/2016 (8 visites depuis 7 jours)

J'ai appris à fermer les yeux,
courber le dos comme il faut,
quand je compris que pour survivre
il ne fallait pas faire des envieux,
ceux, qui monteront l'échafaud
pour vous pousser vers la sortie
de leur sombre univers,
minuscule lopin de terre.

Tant de voeux,
de croyances
tombés dans l'oubli,
perdus dans le silence
de notre inconscience.
Tant de Dieux,
de miséricorde,
restés là, dans l'ombre,
dépassés par nos peurs,
Pourvoyeurs du bonheur.

Comme apprendre à marcher,
j'ai suivi les préceptes
dictés par l'unique pensée.
Personne ne peut, du concept,
en sortir vainqueur, ni gagner
sans croire à sa propre liberté.
Comme des millions, dans le rang,
je marche même à contre sens.

Tant de voeux,
de croyances
tombés dans l'oubli,
perdus dans le silence
de notre inconscience.
Tant de Dieux,
de miséricorde,
restés là, dans l'ombre,
dépassés par nos peurs,
Pourvoyeurs du bonheur.

J'ai appris à me taire,
à garder le silence
quand d'autres crient leur haine,
au delà de la décence.
Viendra le temps de la lumière
éclairant d'autres chemins.
Mais qu'ils patientent et espèrent,
ensemble, nous marcherons demain.

Tant de voeux,
de croyances
tombés dans l'oubli,
perdus dans le silence
de notre inconscience.
Tant de Dieux,
de miséricorde,
restés là, dans l'ombre,
dépassés par nos peurs,
Pourvoyeurs du bonheur.

Pascal.b

Tous droits réservés



L'auteur :
Pascal.b
Pascal.b

la tête dans les étoiles mais toujours les pieds sur terre...
Mon premier recueil de Textes DES MOTS POUR LES MAUX disponible en ebook sur AMAZON, KOBO et APPLE

Textes déposés à la SACD

Web : http://www.myspace.com/popodobrasil
Me contacter