Il chante

De Tramontane le 11/06/2008 (1 visite depuis 7 jours)


Il chante le vent qui agite les nuits
il chante le soleil qui sur les visages s'enivre et rit
il chante la pluie qui boit et noie les soucis
il chante même les rêves qui l'ont meurtri

Juste quelques accords accrochés aux cordes
de sa guitare, seule gare de tous ses départs
juste quelques notes au hasard qui mordent
la vie et tous ses ailleurs pour là-bas et nulle part

IL chante la rage qui râle les poings dans le bruit
il chante le silence qui danse dans la chair de la vie
il chante l'oubli qui paresse dans son lit
il chante même les blessures de l'infini

Juste quelques refrains qui soulèvent, aériens
le chagrin des matins incertains qui pleuvent l'ennui
juste quelques mots solos qui peuplent le début et la fin
de la vie jusqu'au bout de ses envies

Il chante, léger et insoumis
il chante et sa voix le porte en avant de la nuit
Il chante, clair et haut et fort
Pour une vie à l'aurore surprise encore et encore
Pour une vie au seuil du coeur tout d'abord, tout d'abord