Insaisissable...

De Jean Marc le 05/08/2016 (12 visites depuis 7 jours)

Tu pars comme tu reviens
Sans hier sans demain
Comme une étoile filante (fuyante)
Tu traverses mon destin
Tu pars comme tu reviens
Avare de tes mots
Indifférente aux sanglots
Tu regardes ma nuit
A l’aube de la tienne
Et tu t’endors ailleurs
Tu pars comme tu reviens
Infidèle et heureuse
Calmant ton impatience
Par les caresses d’un amant
Tu danses avec la mort
Comme tu jouis de la Vie
Tu pars comme tu reviens
En laissant le Passé
Mourir de l’imparfait
Les yeux grands ouverts
Comme pour mieux accueillir
Les regards gourmands
Avide de te conquérir
Toi la Diane chasseresse
Pris au piège de l’Amour
Cette immense illusion
Qui un jour te fait Reine
Et pour une nuit esclave



L'auteur :
Jean Marc
Jean Marc

Texte déposé à la SACEM

Me contacter