Je sors les Kleenex

De Gramlak le 28/09/2019 (20 visites depuis 7 jours)

Je sors les Kleenex
Car j’en pleure déjà, à n’en plus finir mes textes
Trop de cicatrices dans le cortex
Que j’efface à coups de Tipp-Ex
Le monde n’est pas en reste, pour le comprendre
Il faut d’abord en connaître le contexte

J’ai la tête dans le sac
Marre de jouer les seconds rôles
A la Claude Gensac
J’aurai voulu jouer les premiers rôles
Tel un Belmondo dans Borsalino aux côtés
De la plus belle del mundo. Putain, j'en tire mon chapeau.
C’est pas pour autant que j’me laisse abattre
Je bats les cartes, j'suis pas là pour faire du rap de préau
J’perfectionne mes frappes de pro pour contrecarrer
mettre K.O ce système aussi bien synonyme de fléau que de chaos.

Je sors les Kleenex
Car j’en pleure déjà, à n’en plus finir mes textes
Trop de cicatrices dans le cortex
Que j’efface à coups de Tipp-Ex
Le monde n’est pas en reste, pour le comprendre
Il faut d’abord en connaître le contexte

Ill-at-ease, je squeeze un son des Fugees
Attisant la mélancolie d’un temps qui se fige, et qui frise
Et qui flirte avec le postmodernisme, me revoyant dans l’amateurisme
De vaines reprises, loin des rêves, des paillettes et des débuts du show-biz.
Bis-repetita, fini les dessins animés de Boop Betty, la vie semble n’être qu’un western mais sans les spaghettis. On l’appelle Trinita et on continuera à l’appeler Trinita (le temps qu’il faudra), quitte à le rappeler comme chaque année (pour Lady Diana). Chaque minute égrenée, pendant qu’IAM danse le MIA, que cachent les francs-maçons, la Mafia, (la CIA) ? La franchise est de mise, certains disent que l’on sème le fruit d’la diaspora, ce qui nous amène aujourd’hui à cette époque de peura. Seule bonne nouvelle : te relever, tu pourras. J’insiste à dire que :
Un. Le respect est une fatalité pour ceux qui, daignent suivre les règles.
Deux. Je suspecte l’humanité d'accepter toutes les miettes que chaque Etat lui donne. Rédhibitoire : jamais je ne vendrai mon âme au diable, c'est comme se faire bouffer la chaire par des aigles.
Trois. J’inspecte toute moralité visant à dire que tôt ou tard, on le paiera cher puisque, lentement mais sûrement (l’horloge se dérègle.)

Je sors les Kleenex
Car j’en pleure déjà, à n’en plus finir mes textes
Trop de cicatrices dans le cortex
Que j’efface à coups de Tipp-Ex
Le monde n’est pas en reste, pour le comprendre
Il faut d’abord en connaître le contexte

J’ai p’tète pas la stature, ni la carrure mais sache que,
(Même si l’air est pur, les temps sont durs donc rien sert de
Jouer les Ben-Hur.
Même si l’air est pur, les temps sont durs donc rien sert de
Jouer les Ben-Hur.)




L'auteur :
Gramlak