JOUR APRÈS JOUR

De Pascal.b le 14/08/2016 (4 visites depuis 7 jours)

S'élèvent de nouvelles tours,
construites toujours plus hautes,
ou s'isole, jour après jour,
l'homme à l'abri de l'autre.
Mais restent aveugles et sourds,
ceux luttant pour leur égaux.
Elles tombent de si haut,
Ces illusions d'un jour.

Quand on fête un printemps,
d'autres se terrent en hiver.
Sur une place, un étudiant
fait front seul à l'adversaire.
Nos ennemis sont invisibles,
ceux qu'on ne comprend pas.
Il n'est plus invincible,
Le Captain America.

Tous rêvons d'un meilleur,
d'une prairie plus verte.
Que ce désert se meurt,
s'enfuient les coeurs d'Hiver.
Laisser place aux rancœurs,
l'espace aux libertaires,
c'est ignorer le bonheur,
s'abandonner aux guerres.

Entre le marteau et l'enclume,
Resistent nos ideaux.
Liberté contre amertume,
les combats sont inégaux.
Mais l'union fera la force
contre les Us et Coutumes.
Faisont tomber les chateaux forts,
Ces folles idées opportunes.

Pascal.b

Tous droits réservés



L'auteur :
Pascal.b
Pascal.b

la tête dans les étoiles mais toujours les pieds sur terre...
Mon premier recueil de Textes DES MOTS POUR LES MAUX disponible en ebook sur AMAZON, KOBO et APPLE

Textes déposés à la SACD

Web : http://www.myspace.com/popodobrasil
Me contacter