Keren Ann

De DUVAL le 04/01/2016 (2 visites depuis 7 jours)

Keren Ann
ta douce voix
me condamne
à être là
à côté de toi

Keren Ann
ton joli minois
me condamne
à être là
à côté de toi

Keren Ann
elle n'en fait qu'à sa tête
bonnet d'âne
le reste est obsolète

Keren Ann
aussi noble que le bois
la cabane
elle a toujours un toit

cet air de gamine
cette voix féline
cette grâce
Keren Ann
une angoisse
être en panne
de vérité
d'être aimé

ta guitare
le fard de tes paupières
un son venu d'hier
rentre en gare
une chanteuse
d'autre part
mystérieuse
de nulle part.