L' histoire d'A, 2 Gabare

De eboxy le 17/03/2013 (3 visites depuis 7 jours)

gare à la barre,
direction Nantes et la mer
puis longerons la terre
Vendée Charente Aquitaine,
La Garonne crie le Capitaine
Et voilà enfin à ma guise,
Toulouse et sa Rosalyse.

Le pont de fil, ainsi doublement nommé,
par sa suspension et sa largeur,
réservé aux vélos et marcheurs
par un camion fou un jour Abimé
revit aujourd'hui sa splendeur
au bonheur des promeneurs

Si le marin flou n'y parvient au fil de l'eau,
les fils de fer aux traverses de bois
qui longtemps l'emmenèrent au boulot
l'accompagneront au bout de son choix,
A la cité de l espace
car ici il se lasse
et s'enlise
sans Rosalyse