De aza le 23/03/2008 (3 visites depuis 7 jours)

Allez monte
J’t’emmènes loin, pas trop près d’ici
J’temmènes dans un univers nouveau
Manger des bateaux et du ciel bleu
Grimper les plus haut du bas là bas
Allez monte
Viens déguster les plus ivres d’ici sur
La banquette, sur le flan des ours
Jt’emmène fumer les herbes du vatican
Les étoiles du grand amour, ha le grand amour
Allez grimpe mon dieux qui me tue les oreilles
On va parler, on va discuter
Tu veux aller plus haut
Alors saute
J’t’emmènes dans les océans du berger chez moi
Dans la ville la plus vil
On va les goûter les fraises du malheur
De la saleté
Viens mon chevalier des temps perdu, du monde
Et d’ailleurs,
D’ailleurs tu veux voir
Me voir, bha regarde
Les forêts gigantesques du pôle nord
Grimpe aux branches on va s’rincer
T’auras chaud aux feux des déboires
Mes ébats amoureux seront pour toi
Et derrière les barques de Venise
Et même de Vienne
J’vais t’embrasser.
Tu veux écouter
Ecoute les bruits du volcan du rhône
Et de la brêche
Ecoute les fantômes
De l’abandon laisse toi prendre
J’vais monter
A cheval, à pied sur le trottoir
Et j’vais te mordre les yeux et les cheveux.
Allez grimpe
Mon beau, mon prince
J’vais te tuer sur la route
On prendra un camion de l’usine
Sale et pâleuse
Par la fenêtre
Tu feras comme moi, regarde dehors et demande
A chaque chose que tu vois
C’est quoi cette histoire.