LE HARICOT MAGIQUE

De Pascal.b le 01/07/2017 (9 visites depuis 7 jours)

Je jetterai la première graine
comme dans un conte de Grimm,
pour que pousse et se sublime
l'amour comme la gangrène.
Arrosée des sens et de vie,
rien ne pourra l'entraver,
cette gigantesque envie
qui se répendra comme l'éternité.

Les Contes de notre enfance,
que l'on connaît par cœur,
se vivent à chaque instant,
inspirant les écrits de rêveurs,
ou de poètes comme un Verlaine
sous la baguette d'une Fée verte.

Je rejouerai les premières scènes,
le premier acte du mélodrame,
comme dans ce film de Ramis,
"Un jour sans fin", comme une rengaine
que l'on pourra vivre sans faire de drame
et ne garder que les bons écrits.
Ce n'est pas dans Grimm qu'on sème!
il faudra relire Andersen.

Les Contes de notre enfance,
que l'on connaît par cœur,
se vivent à chaque instant,
inspirant les écrits de rêveurs,
ou de poètes comme un Verlaine
sous la baguette d'une Fée verte.

Je reconstruirai le temple
pour réunir tous les Dieux,
supprimer les contentieux
et chaque vie en sera l'exemple.
Pas de différences entre Tous,
simplement Tous indifférents.
Mais qu'on se le dise, ce rêve !
faudra le vivre avant qu'on en crève.

Les Contes de notre enfance,
que l'on connaît par cœur,
se vivent à chaque instant,
inspirant les écrits de rêveurs,
ou de poètes comme un Verlaine
sous la baguette d'une Fée verte.

Pascal.b

Tous droits réservés



L'auteur :
Pascal.b
Pascal.b

la tête dans les étoiles mais toujours les pieds sur terre...
Mon premier recueil de Textes DES MOTS POUR LES MAUX disponible en ebook sur AMAZON, KOBO et APPLE

Textes déposés à la SACD

Web : http://www.myspace.com/popodobrasil
Me contacter