Moi je suis né Amérasien

De gaston ligny le 23/09/2015 (13 visites depuis 7 jours)

Moi je suis né amérasien
21 09 15 V9


Moi je suis né amérasien
Pendant la guerre du Vietnam
Amérasien un moins que rien
J’étais malmené rabroué
Et parfois même torturé
J’expiais l’erreur de ma mère
Sa faute avait été de plaire
A un GI de l’oncle Sam

Je n’ai jamais connu ma mère
Je n’ai jamais connu mon père
Alors je les imaginais
Mais je savais mais je savais
Que j’étais un fruit du hasard
Le fils d’une fleur de mousson
Et d’un G I de Saïgon
Je vivais très très à l’écart


C’est dans cette vieille Indochine
Qu’un jour un jour j’ai pris racine
Amérasien aux yeux bridés
J’en aurais tant à raconter
Seul j’élevais des vers à soie
Je me perdais dans les rizières
Où les tombes étaient mes repaires
Enfant je me croyais chez moi

Sous les sévices j’ai grandi
J’ai eu la chance de m’évader
J’ai rejoint les Etats-Unis
Mais combien d’autres sont restés
J’ai souvent changé de métier
Quand je dis métier j’exagère
Gardien de nuit homme à tout faire
Amérasien j’en ai bavé

Sur cet autel de mes ancêtres
Brulent des baguettes d’encens
Façon de vivre et façon d’être
Je viens leur parler bien souvent