Spleen

De reus le 20/12/2016 (14 visites depuis 7 jours)

Parfois ça sent le gas,
parfois ça sent le feu
le bleu que j'ai dans mes yeux
vire au gris, sans déc, je
ressasse les aléas de la life
je recherche à soigner mon ame
dans les débris du quotidien
je déchiffre le télégramme
Les choses qui tuent sont moins fortes
que ce qui te compose
Dans les recoins de mon ame
il y a une être illettré qui propose
de rechercher la lumière
quand s'installe le doute
la tête fière ,
dans les mains un reverbere
une oreille sincere
j'écoute un conseil d'un frère
sous le regard émerveillé
de ce pote qui m'aime
faut pas que je m'égare
un regard peut en dire long
de la foi
ma vie en dépendra
les décombres d'une limite dépassée
les déboires de l'homme
le spleen du samedi soir
la fièvre du jeudi soir
je te parles de mon yom yom
de mon coeur qui fait des yoyos
je pars avec mon papier et stylo
m'éloigner de mon moi squizo
tu souris plus derrière ta souris qu'en vrai
sale égoïste
J'ai eu l'écho que tu regrettais
d'avoir déclanché une polémique
Mixer
On a peur de l'orage
mais on rêve tous de coups de foudre
pour vivre faut donner des coups de coude
sinon ta vie aura un gout de soupe

Trouver le droit chemin c'est bien, le but c’est d’y rester
tu mets des années pour comprendre que pour être bien
faut réduire ton groupe de potes, t'sais
Je te garantie
la gomme n'effacera rien
la réalité c'est pas la faute de l'autre
parmi les vices du monde je compte plus le bricolage
le marchande de sable cherche du boulot
elle fera vendeuse à la plage
Je reste un gosse même si le biberon
a le gout du Jack Daniel
Je veux réaliser mes rêves
être proche de mien
m'inquiéter pour l'essentiel
tu vis le rêve américain
la redescente sera aussi longue
qu'en prenant le train pour le pas-de-calais
on te fera pas de cadeau
si tu te prends pas le relais
Viens on laisse tomber
viens on s'évade
viens on se fait la belle
viens on rêve
on regarde les cieux
viens on partage
y'a pire que boire pour oublier
y'a oublier de boire
viens on touche les étoiles
on prendra la route jusqu'à très tard
viens on se débrouille
pour kiffer mais quand t'es pas en vacances



L'auteur :
reus
reus

Un texte un peu sombre que j'ai écris un soir du 6 novembre
Enjoy

Me contacter