Street bees

De illitch le 18/06/2011 (3 visites depuis 7 jours)

Yo man viens taquiner les street-bees !
Et découvrir une hobbees, un univers de surprises.

Ho man y faucon t'dise, qu'on est pas des goonies
On vient pas en ovnies, nous on est des frenchies !
Ecoute, que j' t 'intronise et que tu sympathises.

Au fin fond des cities, faut pas qu' tu cafardises,
Faut pas que tu te détruises, on a une terre promise,
rejoins notre entreprise, il faut pas qu' tu t'enlises.

Tu trouves pas d'entreprise, ton chômage s' éternise !
ne rallies pas les junkies, ne tombes pas dans la
mouise.
Yo, faut pas tu t'extrémise mais que tu te réalises
Faut pas t'ais de hantise ni que tu t' paupérises
notre terre promise il faut qu'on la construise
Et qu'on la mondialise de Venise aux Kirghises.

Notre courage autorise mais aussi préconise qu'on élève
des street-bees.
Ces petites insoumises seront une catalyse vers ce qui
dépayse
Retroussons nos chemises et ayons de la maîtrise
Recruter Aziz mais aussi sa Louise et par leur expertise
appliquer not' devise ' faire voler des street-bees '

Elles ont leur p'tite église
Qui tourne sans qu' ça nous nuise
Pt' ête bien qu'elles s'islamisent
Ou qu'elles évangélisent
S'qu'il faut qu'on en déduise
C'est que leur terre promise
Elles la crèent sans méprise
Et voilà leur devise :
' il faut que je miellise.'

Yo man écoute nos vocalises, car on a de l'assise
Nos street-bees s' qu'elles produisent
ça devrait se vendre chez Sothby's
Se sont de vraies petites marquises
Susceptibles d'être admises dans les rex rotaries.

Street-bees reines du show bizz !
Ni putes ni soumises
survolant les Bee-gees
Faut qu'elles nous civilisent
Comme elles qu'on se dynamise
Pour que nos sens s'aiguisent
notre cœur s' humanise.

Yo, on n'est pas des Tommies
des bouffeurs de big-cheese
Nous ça nous électrise
S'qui s'américanise
devient juste marchandise
se réduise à la crise
ça nous les brise Denise.

Faut pas que tu t'épuises
Sur une planète déjà grise
Rejoins notre entreprise,
Il faut pas qu' tu t'enlises
Dans s' monde qu'on dévalise
Nous ce qui nous motorise
Fait pas fondre la banquise.
Faire voler des street-bees,
simplement un hobbees
Qui nous caractérise.
Qu'il faucon finalise !



L'auteur :
illitch
illitch

L'idée est de développer des ruchers urbains loin des zones agricoles traitées de façon intensive.

De créer des cheptels d'abeilles de sauvegarde qui pourront repeupler des zones sinistrées.

D'apporter la nature aux citadins qui pourront découvrir un hobby rémunérateur.

De rétablir une cohésion entre les jeunes et les anciens.

De revaloriser les produits de la ruche qui sont des produits sains et de production locale.

De protéger un environnement qui nous nourrit.

De créer des emplois dans l'apiculture durable.

D'insérer et de reconvertir des sans emploi.

Web : http://hommesetabeilles.org
Me contacter