SUCRÉ, SALÉ

De Pascal.b le 05/08/2017 (7 visites depuis 7 jours)

Les deux pieds dans la mer,
je n'ai pas l'air très marin,
d'un côté les cons sur terre
et d'un autre les requins,
alors je plonge sous la surface,
dans les remous des écumes
quand soudain deux bras m'enlacent,
louange à cette aide opportune.

je me laisse aller,
que m'importe le goût,
sucré, salé,
Alors j'irai n'importe où...

Je suis bien les pieds sur terre,
qu'en t'as la tête dans la lune,
depuis les deux font la paire,
rouler bouler dans les dunes.
Du rire aux larmes salées,
sur une note d'infortune,
le temps passe et sans cesse,
tu es là sans amertume.

je me laisse aller
que m'importe le goût,
sucré, salé,
Alors j'irai n'importe où...

Quand je sucrerai les fraises
dans un coulis de bonheur,
tu siffleras toujours un air
qu'on connaissait par cœur.
J'aimerai revoir cette mer
ou je m'éparpillerai,
je me sens bien quand même
dans cette vague qui m'emmène.

je me laisse aller,
que m'importe le goût,
sucré, salé,
Alors j'irai n'importe où...

Tous droits réservés

Pascal.b



L'auteur :
Pascal.b
Pascal.b

la tête dans les étoiles mais toujours les pieds sur terre...
Mon premier recueil de Textes DES MOTS POUR LES MAUX disponible en ebook sur AMAZON, KOBO et APPLE

Textes déposés à la SACD

Web : http://www.myspace.com/popodobrasil
Me contacter