Tant qu'il y aura des chiens (épitaphe taf-taf)

De khlim le 20/01/2013 (7 visites depuis 7 jours)

J'arpenterai , courbé
Les trottoirs de la ville.
J'aurai les yeux baissés,
Cherchant ton pas docile
Et tes grands yeux de chien,
Ce regard si confiant
Où se noyait le mien;
Il était bien trop grand
Pour ce monde imbécile
Où tu ne pisses plus,
Levant ta patte agile
A chaque coin de rue.

Je reverrai les champs
Où tu courrais , petit,
En te faisant les dents
Sur quelque caillou gris
Et les chaussons volés,
Traînés dans la poussière,
Retrouvés tout mâchés
Au pied des murs de pierre.

Tu marcheras déjà
Sur le trottoir d'en face,
Moi , je n'y croirai pas,
Je chercherai ta trace
En tirant sur la laisse
Que tu n'as jamais eue,
Trop plein de ces caresses
Qui ne t'atteignent plus.

Tu venais , tout tranquille
Poser ta truffe noire
Et ton air si fragile
Qu'on aurait pu y croire,
Sur nos genoux offerts,
Nous consoler du monde,
Donner à notre enfer
L'oubli , quelques secondes,
L'oubli de ces tarés
Qui nous veulent asservis,
Qui nous voudraient tatoués
A l'encre du mépris.

Mon coeur s'attardera
Sur ces chemins déserts
Où résonnait ta voix,
Aboyeuse et lunaire;
J'entendrai dans le vent,
Plus poignant qu'un violon,
Ton silence , éloquent
Point d'interrogation.

Ton étrange sourire
Viendra me visiter
Il viendra, pour tout dire,
Tendrement me narguer
Et j'aurai pour y croire
Ces souvenirs idiots,
Plongeant dans la mémoire
Comme on se jette à l'eau.

Le monde pourra bien
Sombrer dans la démence,
Tant qu'il y aura des chiens,
Il y aura la Confiance.



L'auteur :
khlim
khlim

Une poésie aux multiples facettes , tour à tour légère ou grave , reflet de notre monde autant que d'un univers plus intérieur,bon voyage.

Web : http://fr.myspace.com/556891560http://www.noomiz.com/Machelunehttp://www.zicmeup.com/artiste/Machelune/bio
Me contacter