Toutes ces filles

De Irina le 26/12/2008 (0 visite depuis 7 jours)

Et soudain tout s’écroule
Toutes mes convictions
C’est toi qui chamboule
Toutes mes émotions

Ma vie perd ses repères
Je ne cherche plus qu’à te plaire
Que m’importe le reste
Rien d’autre qui m’intéresse

Je suis comme….
Toutes ces filles perdues
Qui ne sont plus
Que l’ombre d’elles mêmes
Parce qu’elles aiment

Je n’ai que ton nom à la bouche
Je n’attend que tes mains qui me touchent
Je ne suis plus rien sans toi
Je n’entend que ta voix

Même si parfois l’amour détruit
Comme une tempête sur son passage
Que seraient nos vies sans lui?
Qu’écrirait-on sur toutes ces pages?

Je suis comme….
Toutes ces filles perdues
Qui ne sont plus
Que l’ombre d’elles mêmes
Parce qu’elles aiment

Le temps n’en finit pas de durer, loin de toi
Et tout est si vide quand tu n’es pas là
Je repasse notre film sans arrêt
Sans jamais me lasser

Il n’y a pas de vie sans couleur
Aimer ne me fait pas peur
Ne rien attendre et tout donner
Juste partager, juste vibrer


Je suis comme….
Toutes ces filles perdues
Qui ne sont plus
Que l’ombre d’elles mêmes
Parce qu’elles aiment


Et tant pis pour ce qu’on en dira
C’est ma vie que je fais avec toi
C’est avec toi que mon cœur bat
C’est comme ça…

Un peu dans un état second
Sous l’effet de la passion
Me laisser aller à nous deux
Sans chercher de réponse


Je suis comme….
Toutes ces filles perdues
Qui ne sont plus
Que l’ombre d’elles mêmes
Parce qu’elles aiment