tu t'es laissé abattre

De ptite crevette le 17/01/2009 (0 visite depuis 7 jours)

J'entends encore la belle mélodie
De ton rire que tu avais
Ta présence transformait les pleurs
En rayon soleil
Mais quand j'y pence
Je regarde le ciel, les yeux brilants
Surtout quand jte revois avec le sourire
Etre né dans le malheur nous a permis
De voir que la vie est cruelle frère
Trop de pleurs dans cette vie innacomplie !
Ce soir là t'a crise d'adolescance
T'as fais croire que persone est là sauf la rue et son ambiance
Mais on aprend qu'en se brulant
Et çà je l'ai su dès que t'es parti...