Une vie, un homme

De Maxalix le 25/04/2014 (7 visites depuis 7 jours)


® Je vais décéder dans quelques années
J'en ai bien profité de mes jeunes années
Quand j'étais bébé je ne pensait qu'à téter
Maintenant que je suis papa je ne pense plus qu'à toi

Quand j'étais bébé j'ai eu quelques nénés
Quelques nez à nez
Quelques portes au nez
Et quelques nez cassés
Ca m'a couté monnaie
Maintenant que je t'ai, je ne sais que rêver

J'ai eu quelques fessées qui m'ont bien aidé
A me faire avancer dans notre société
Qui ma foi, est bien trempé
J'ai quelques fois chuté
Je me suis relevé
Toujours pour espérer
Les moments chasse gardée
Qu'une famille puisse envisager

® Je vais décéder dans quelques années
J'en ai bien profité de mes jeunes années
Quand j'étais bébé je ne pensait qu'à téter
Maintenant que je suis papa je ne pense plus qu'à toi

Mais comment bien finir
Quand on a commencé
Par ne jamais rien terminer
Mais comment terminer
Sur un air enjoué
Sur un air asphyxié
Ou bien sur une aire d'autoroute déserte
Ou bien sur un air, un souffle de notre chair

® Quand j'étais bébé je ne pensait qu'à téter
Maintenant que je suis papa je ne pense plus qu'à toi
Je vais décéder dans quelques années
J'en ai bien profité de mes jeunes années