Quand les éléments se déchaînent

De Blandine le 03/02/2018 (3 visites depuis 7 jours)

Quand on sera en quarantaine
Qu'il n'y aura plus de baleines
On criera notre peine
Et notre existence incertaine

Mais à qui va la haine
Quand la bêtise est humaine
Mais où nagent les sirènes
Quand les éléments se déchaînent

Quand la terre ne sera qu'ébène
Que la vie ne sera plus sereine
Quand l'espérance sera vaine
Qu'on ne pourra plus vivre à perdre haleine

Pourquoi pas planter une graine
Qui remplira nos plaines
D'amour et de gènes
Pour vivre une vie plus saine

Mais à qui va la haine
Quand la bêtise est humaine
Mais où nagent les sirènes
Quand les éléments se déchaînent