Ici Sans Toi

De john hennion-starnikov le 10/12/2017 (4 visites depuis 7 jours)

Ici chacun dans sa propre danse
Pour les on- dit à demi-ton, il ne faut pas faire confiance
Sans liberté, tu peux être plus libre
Il ne faut pas rester froid pour survivre
La nuit succède au jour de mes envies
Le jour me crie au secours et il me passe la main
Je jette il n’y a pas de demain
Je crache la haine comme du venin
Je suis bouchonné comme une bouteille de vin
J’évite des barrières et des impasses
Je reste sur place, je ne suis pas à la masse
Les chemins se croisent et d’autres jamais
Dans ma tête j’ai du mal à être en paix
J’observe la mine autour de moi
Je sonne l’alarme là
Je dénonce ma vie, ma vie à moi.

Refrain
Ma vie là, ma vie ici, ma vie ailleurs
Ce langage je connais par cœur
Ici on est dans la liberté de consommation
Sans tunes, sans perspectives et sans avenir
Je me moque des promesses administratives
Je vie dans le gouffre, je vis dans un trou
Je nage là-dedans, jusqu’à ce que je n’aie plus de pouls
Je me prends en main, j’arrête d’être mou.

Je passe entres les grandes cages
Approuver par des grands sages
Je me noie dans les aléas de la vie
Je fais un pas, sans jamais être parti
Je prends ma tête dans les mains, je sonne
Pour celui qui a créé cette zone
De ma main je fais un poing
Ici c’est à moi, personne ne passera
Ici la loi est hors burka
Ici les compléments t’as pas besoin
T’es né dans un quartier, t’es pas tout seul
Ça arrive souvent de partir en deuil
Le tribunal au pire te condamnera
Tu ne peux pas payer, puisque t’as rien
Tu refuses le système, tu refuses d’être cerner
J’accepte pour aller tout casser.

Refrain
Ma vie là, ma vie ici, ma vie ailleurs
Ce langage je connais par cœur
Ici on est dans la liberté de consommation
Sans tunes, sans perspectives et sans avenir
Je me moque des promesses administratives
Je vie dans le gouffre, je vis dans un trou
Je nage là-dedans, jusqu’à ce que je n’aie plus de pouls
Je me prends en main, j’arrête d’être mou.