La rivière des frayeurs.

De jerome le 28/06/2010 (3 visites depuis 7 jours)



Si tu es un enfant.
Et que tu crois au conte de fée.
Pour celui-là soit méfiant.
Il peut être une réalité.
Peut-être que tu aimes jouer près des rivières.
Si tu n’as pas été prévenu par ta mère.
Prie pour que tu sois sage.
Sinon sauve-toi si tu n’aimes pas la nage.

Tu vois la dame dans les bois.
Elle s’appelle Marie comme la vierge.
Mais crois-moi loin de là.
Elle n’a pas une âme blanche comme neige.
Si le prête parle de l’enfer après la mort.
Voici la diablesse incarné.
Toi petit enfant soit fort.
Empêche-toi de pleurer.

Ma mère m’a prévenu d’être sage.

Si je voulais continuer à vivre.
Ma mère m’a prévenu d’être sage.
Si je ne voulais pas la suivre.

La rivière des frayeurs.
La rivière des frayeurs.
Fais-moi peur.
La rivière des frayeurs.
La rivière des frayeurs.
Fais-moi peur.
Si tu crois à un cauchemar.
Réveille-toi.

La rivière des frayeurs.
Au fond de la mare.


Arrête de pleurer comme un bébé.
Ou alors tu vas être mangé.
Elle sent ta chair fraiche.
Maintenant elle se les lèches.
Fais ta prière, petit.
Elle est sans merci.
Tu es seul dans le noir.
Dans son four, pour le diner de ce soir.

Ma mère m’a prévenu d’être sage.

Si je voulais continuer à vivre.
Ma mère m’a prévenu d’être sage.
Si je ne voulais pas la suivre.

La rivière des frayeurs.
La rivière des frayeurs.
Fais-moi peur.
La rivière des frayeurs.
La rivière des frayeurs.
Fais-moi peur.
Si tu crois à un cauchemar.
Réveille-toi.

La rivière des frayeurs.
Au fond de la mare.

Ma mère m’a prévenu d’être sage.

Si je voulais continuer à vivre.
Ma mère m’a prévenu d’être sage.
Si je ne voulais pas la suivre.

La rivière des frayeurs.
La rivière des frayeurs.
Fais-moi peur.
La rivière des frayeurs.
La rivière des frayeurs.
Fais-moi peur.
Si tu crois à un cauchemar.
Réveille-toi.

La rivière des frayeurs.
Au fond de la mare.