LES LIAISONS DANGEREUSES (suite)

De OPPROBRE le 29/12/2020 (13 visites depuis 7 jours)

Imagine le premier président américain à trouver une issue à l’impasse (ce terme est vraiment exagéré) nord -coréenne main dans la main avec le premier dirigeant suprême de la Corée du Nord à être aussi cool.

Chacun y gagnerait, tu ne trouves pas ?

Dis-moi vite ce que tu en penses .

A très bientôt, j’espère.
Kim jong-un.
Dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée
Président de la Commission des affaires de l’État
Président du Parti du travail de Corée
Député de l’Assemblée populaire suprême
Président du Comité de la défense nationale
Premier secrétaire du Parti du travail de Corée

P.S. : un homme d’État ne se déplace bien sûr jamais sans sa première dame. Melania doit donc assister au sommet : c’est très important pour la démocratie et la paix dans le monde.


De : dtrump@whitehouse.gov

A: kimjong-un@theboss.nk

Date : 23/02/2018

Objet : Quelle bonne idée !!




Cher Kim,

c’est avec un plaisir non dissimulé que j’accepte ta proposition de sommet historico-diplomatique.
Tu as tout à fait raison : il est temps que nos deux pays se rapprochent et que je fasse un truc bien de mon mandat.

J’imagine déjà la tronche des démocrates quand on va leur annoncer que c’est tonton Donald et non l’africain qui s’est rapproché de la Corée du Nord.

Merci , cher Kim de me donner cette opportunité.

P.S. : c’est ok pour Singapour. Notre rapprochement concerne également Melania… à distance respectable.


De : kimjong-un@theboss.nk

A : dtrump@whitehouse.gov

Date : 14/06/2018

Objet : Je suis bien arrivé !!







Coucou mon ami,

je voulais encore te remercier pour ce sommet. De mon point de vue, tout s’est très bien passé. Je suis heureux d’avoir pu entamer ce dialogue entre nos deux nations. Nous aurons tout le temps d’évoquer plus tard les contours de la dénucléarisation. Rien ne presse, n’est-ce pas ?

Je voulais aussi m’excuser pour la main aux fesses de Melania. Cela n’est qu’un horrible malentendu.

En effet, quand elle est arrivée pour se présenter, tu as dit : - «  Ah ! Voilà ma petite pute adorée ! »
Je pensais donc que l’on pouvait se permettre certaines choses mais je tiens vraiment à te présenter mes excuses.

En tous les cas , on s’est bien amusés dans notre virée d’après-sommet dans Singapour.

A plus tard.

Kim jong-un.
Dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée
Président de la Commission des affaires de l’État
Président du Parti du travail de Corée
Député de l’Assemblée populaire suprême
Président du Comité de la défense nationale
Premier secrétaire du Parti du travail de Corée



De : dtrump@whitehouse.gov

A: kimjong-un@theboss.nk

Date : 15/06/2018

Objet : Bien revenu !!







Salut mon nouvel ami,

je te remercie : je suis bien revenu à Washington à bord de mon Air Force One.
C’est tellement simple de marquer l’histoire et d’œuvrer pour la paix. C’est certainement ce qu’on retiendra de mon mandat en politique internationale et je n’oublie pas que c’est en grande partie à toi que je le dois.

Pour moi, l’essentiel est fait : nous verrons donc plus tard pou les détails nucléaires.

Ne te formalise pas pour la main au cul. Je te pardonne, c’est humain. De toute façon, Melania a l’habitude : elle a d’ailleurs tellement l’habitude qu’elle n’a rien senti.

Mais je retiens surtout notre escapade dans Singapour. Je ne savais pas que tu étais un si grand déconneur. Tu remercieras tes charmantes traductrices pour m’avoir rendu ce séjour si agréable.

A très vite.

Donald.



De : dtrump@whitehouse.gov

A: kimjong-un@theboss.nk

Date : 08/01/2019

Objet : Joyeux anniversaire






Bonjour mon cher Kim-jong il ,

je voulais juste profiter de cette occasion pour te souhaiter un joyeux anniversaire.

Tu es tellement jeune ; profite bien de tes longues années à la tête de ton pays.

Tu salueras tes charmantes traductrices de ma part.

A très bientôt.

Donald.








De : kimjong-un@theboss.nk

A : dtrump@whitehouse.gov

Date : 08/01/2019

Objet : Tu me prends pour un con !!








Coucou le bouseux ,

toutes tes belles paroles , notre amitié naissante n’étaient donc que du vent .

Tu ne sais donc même pas comment je m’appelle !!!

Je suis Kim-jong un et non Kim-jong il !!!
Kim-jong il était mon père auquel j’ai succédé et je n’ai rien de ressemblant avec lui. J’ai surtout de l’admiration pour mon grand-père Kim il-sung : tu devrais le connaître.
Il est de la même génération que toi bien qu’il soit mort depuis plus de 20 ans.

Tu n’as aucun respect pour les autres pays ; tu te sens tellement supérieur.

Tu vas devoir apprendre mon nom et à bien le mémoriser :

c’est Kim-jong un !!!!!!!!!


Kim jong-un.
Dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée
Président de la Commission des affaires de l’État
Président du Parti du travail de Corée
Député de l’Assemblée populaire suprême
Président du Comité de la défense nationale
Premier secrétaire du Parti du travail de Corée








De : dtrump@whitehouse.gov

A: kimjong-un@theboss.nk

Date : 09/01/2019

Objet : Je n’ai pas peur d’un Kim en couche-culotte !






Salut Kim machin-chose,

je pense que j’ai été suffisamment patient avec toi. Je me suis excusé par téléphone pour cette maladresse et je sais que je t’ai profondément blessé.

Mais était-ce nécessaire d’envoyer un missile sur la Statue de la Liberté, espèce de taré !!

C’est quand même pas de ma faute si dans ton pays, la moitié des gens s’appelle Kim !!

Tu ne pouvais pas te distinguer en tant que dictateur et choisir un autre prénom vu que tout le monde s’appelle Kim dans ta satanée famille.

Il ne faut surtout pas confondre Kim le complexé à son papounet.

Je te rassure : on risque pas de vous confondre puisque ton père était élégant, svelte et n’était pas un obèse répugnant.

En tous les cas, je n’ai pas de temps à perdre avec tes soucis de psychanalyse. J’ai une guerre mondiale à préparer : tu sais, celle que tu viens de déclencher.

Ton nouveau cauchemar.

P.S. : quand je pense que je t’ai laissé doigter ma femme , tu vas le payer cher.






De : kimjong-un@theboss.nk

A : dtrump@whitehouse.gov

Date : 12/01/2019

Objet : Ta femme est une pute !!






Ta femme est une pute !! Tu la considères toi-même de cette façon !!

Ne viens donc pas me faire la leçon de morale de l’oncle Sam.

Alors mon vieux , on attend toujours la petite résolution de l’ONU pour nous attaquer. Je te rappelle que la Chine reste notre allié : tu peux toujours attendre !! Que c’est dur de vivre en démocratie !!

Bye bye l’impuissant.

P.S. : je t’envoie en pièce jointe quelques documents que mon organe de presse vient de diffuser sur Internet , tu sais le petit réseau.
Il y a les documents sur l’implication de Vlad dans ton élection de 2016 et la vidéo de ta leçon de coréen avec nos traductrices. Une petite pensée amicale à Melania qui sera ravie d’apprendre que tu lui as préféré la compagnie de gamines de 15 et 16 ans.