Mamadou

De Mario Carva le 09/03/2009 (2 visites depuis 7 jours)

Mamadou

il pleurait mamadou
dans l'avion militaire
qui allait le ramener
de retour vers sa terre

parmi d'autres émigrés
il était venu d’Afrique
On lui avait raconté
qu'ici partout poussait le fric

il venait de comprendre
qu'aux temps des colonies
sa maîtresse d’école
lui avait déjà menti

et qu'on poussait la besogne
d'avoir un peuple aux abois
en lui montrant sur des livres
que leurs ancêtres étaient gaulois

dans tes yeux mamadou
il y a le pleur de clandestins
qui portent sur la peau
la couleur de leur destin

mais tu reviendras mamadou
sans besoin de papiers
car la patrie des hommes
un jour sera le monde entier

il pleurait mamadou
sur le mensonge blanchi
qu'avait attiré ses frères
vers l'utopique paradis

qu'ils regardaient sur des images
en voyant les gens égaux
qui leur cracheraient à la figure
la différence de peau

là où la raison d’état
a coup de hache donne l'assaut
sans se soucier du lieu
cassant les portes les vitraux

là où la raison d’état
fait resurgir les fantômes
oubliée dans les archives
qui ont ternies la mémoire des hommes