Marie

De androgand le 17/01/2008 (1 visite depuis 7 jours)

Marie

Elle s'appelait Marie
et allait à l'école
lycée Jules Ferry,
longue robe tresses folles
elle était mon amie
je crois qu'elle m'aimait bien
et chassait mes ennuis
rien qu'en prenant ma main
Elle était mon amie
et rêvait de voyages
et partait au Mali
sur son livre d'images
quand le cafard entrait
doucement dans la ronde
Marie, elle, m'emmenait
autour de sa mappemonde

Elle s'appelait Marie
et moi je l'aimais bien
faut dire que la vie
avait un air chagrin
neuf étages de briques rouges
ça peut rider un coeur
surtout quand rien ne bouge,
ça fait peur au bonheur
Dans ce décor lunaire
aux fenêtres éteintes
la nuit fut un repaire
qui cacha nos étreintes
je me souviens encore
très bien de ce matin
où pour chauffer mon corps,
elle me donna le sien

Elle s'appelait Marie
n'alla plus à l'école
lycée Jules Ferry
et changea de décor
moi, je pris ma guitare,
d'autres routes ai suivies
quand venait le cafard,
je pensais à Marie
Elle était mon amie
je ne l'ai pas revue
un matin j'ai appris
que la mort est venue
lui offrir un voyage
que ne racontait pas
son beau livre d'images :
celui pour l'au-delà

Elle s'appelait Marie,
rêvait de terres lointaines
deux grammes de morphine
voyagèrent dans ses veines
et elle est morte à l'âge
où l'on commence à vivre
elle a tourné la page
et refermé son livre
Cette chanson Marie
tu ne l'entendras jamais
peut-être aurais-tu ri
n'aurais-tu pas aimé
tu étais mon amie
je sais qu'on s'aimait bien
faut dire que la vie
avait un air chagrin

Elle s'appelait Marie...



L'auteur :
androgand
androgand

Déposé SACEM

Me contacter

Du même auteur