Parce que je t’ai toujours désiré.

De jerome le 13/12/2008 (2 visites depuis 7 jours)


On s’est quitté.

Car tu étais manipulé.

Tu t’es mis en tête.

Que je suis un mec à deux facettes.

Tu pleurais.

Vu que tu m’as toujours aimé.

Tu t’en voulais.

A deux doigts d’en terminé.



Reprend ma main.

Ne lâche rien.

Reprend ma main.

Ne lâche rien.



Pourquoi ?

Parce que je t’ai beaucoup estimé.

Pourquoi ?

Parce que tu as toujours été celle qui me plais.

Pourquoi ?

Parce que je t’ai toujours désiré.

Pourquoi ?

Parce que je t’ai beaucoup estimé.

Pourquoi ?

Parce que tu as toujours été celle qui me plais.

Pourquoi ?

Parce que je t’ai toujours désiré.



Je buvais.

Pour essayé d’oublier.

Je m’en voulais.

D’avoir fréquenté la trainé.

Je me disais.

Je ne la récupérerai jamais.

Je me suis vengé.

De la pute qui voulais baiser.



Reprend ma main.

Ne lâche rien.

Reprend ma main.

Ne lâche rien.



Pourquoi ?

Parce que je t’ai beaucoup estimé.

Pourquoi ?

Parce que tu as toujours été celle qui me plais.

Pourquoi ?

Parce que je t’ai toujours désiré.

Pourquoi ?

Parce que je t’ai beaucoup estimé.

Pourquoi ?

Parce que tu as toujours été celle qui me plais.

Pourquoi ?

Parce que je t’ai toujours désiré.





Pourquoi ?

Parce que je t’ai beaucoup estimé.

Pourquoi ?

Parce que tu as toujours été celle qui me plais.

Pourquoi ?

Parce que je t’ai toujours désiré.

Pourquoi ?

Parce que je t’ai beaucoup estimé.

Pourquoi ?

Parce que tu as toujours été celle qui me plais.

Pourquoi ?

Parce que je t’ai toujours désiré.



Pourquoi ?

Parce que je t’ai beaucoup estimé.

Pourquoi ?

Parce que tu as toujours été celle qui me plais.

Pourquoi ?

Parce que je t’ai toujours désiré.

Pourquoi ?

Parce que je t’ai beaucoup estimé.

Pourquoi ?

Parce que tu as toujours été celle qui me plais.

Pourquoi ?

Parce que je t’ai toujours désiré.