Quand un visage parle

De Pascal Bonneau le 05/05/2020 (3 visites depuis 7 jours)


On n'a pas besoin de mot
Pour dire ce qu'on ressent
Un regard, un sourire des sanglots
Suffisent bien souvent
Quand un visage parle
Pas besoin de discours
Ni de phrases interminables
Regarde moi sans détour
Tes lèvres encore brûlées
Par la peau d'une autre
Je vais te pardonner
Encore une fois, c'est ma faute
La bouche remplit d'ivresse
D'une nuit à picoler
Met à mal tes promesses
Tes promesses d'arrêter
Les pommettes meurtries
Par la violence des coups
Remplacent tous les cris
Les cris d'une femme à bout
Quand un visage parle
Pas besoin de discours
Ni de phrases interminable
Regarde moi sans détour
Les yeux encore rougis
Par des nuits à pleurer
Pourquoi tu n'as rien dit
Pourquoi t'es pas rentré
Les traits tirés
Après une nuit de folie
J'aime te retrouver
Je t'aime dans mon lit
Le menton qui tremble
Tu n'veux pas pleurer
Tu n'veux pas il me semble
Perdre ta dignité
Du rouge sur tes joues
T'as honte, t'es désolé
Tes excuses je m'en fous
Tu m'as tellement blessé
Un sourire éclatant
Qui illumine le visage
Comme celui d'un enfant
Qui a promis d'être sage
Les sourcils froncés
Quelque chose ne va pas
Une mine contrariée
Mais contrariée par quoi
Les rides sur ta peau
Marquent le poids des années
Avec des bas et des hauts
Tes années sont comptées



L'auteur :
Pascal Bonneau
Pascal Bonneau

Une feuille, un stylo, quelques idées...
Certains de mes textes sont mis en musique et chantés..
D'autres attendent patiemment peut-être une rencontre...


Me contacter