Cupidon en colère

De orang-outan le 29/08/2010 (3 visites depuis 7 jours)

Cupidon en colère

Avant nous regardions ensemble le soleil se coucher, les peupliers, dans notre jardin, frissonnaient sous la caresse du vent, leurs feuilles, d’une verte pâleur, devenaient foncées suivant la douce colère de celui-ci, Les roseaux des berges de notre canal du midi courbaient leurs fibres pour lui faire plaisir, Sans jamais rompre, une harmonie complice de la nature , ses hurlements comme autant de cris d’amour.

Un jour, le temps des tonnerres vint ; le temps des orages avec son lot de bruits et de silences lourds, de nuages noirs et d’éclaircies subites ; le ciel d’un bleu immaculé , soudain zébré de tridents d’éclairs d’un cupidon devenu guerrier de la haine où les cœurs se déchirent, des flots de rancœur où la pluie brouille un regard autrefois limpide ; alors, comme Noé, je remplis ma barque de deux ou trois souvenirs qui te ressemblent , redessine un sourire, étanche ma soif d’une goutte salée posée sur ta joue comme un Rubis ,écope de mes mains l’amour éparse et la reverse dans ton âme .