Le tiroir

De orang-outan le 16/08/2010 (3 visites depuis 7 jours)

Le Tiroir
Un vieux meuble tout vermoulu laissé là, à l’abandon, dans un grenier avec pour seul décor des toiles d’araignées savamment tissées, un tiroir sans clé où une vieille poignée en bronze pend, inutile ; des souvenirs gisent épars sur un fond de planche de noisetier désasjusté par le temps.
Une lettre d’Amour à l’encre délavée, un petit cœur qui semble pleurer des larmes bleues, coincé entre les planches de bois, petite fleur séchée qui n’en finit pas de mourir comme mes souvenirs qui s’estompent...
Dans ce vieux coffre bancal comme mes amours disparues, petit triangle de dentelle oublié là par une Belle, coffre-fort à souvenirs, je peux maintenant, le cœur en paix, ranger mes regrets ; il est temps pour moi de me refaire des souvenirs et d’ouvrir un autre tiroir secret où je vais pouvoir entasser des mots non écrits que ma Belle Amie me murmure souvent...