Pommes d'amour

De philco78 le 19/02/2009 (1 visite depuis 7 jours)

Ce ne sont pas ses grands yeux verts
Que j'ai découvert en premier
C'est une région à la lisière
De sa gorge qui m'a attirée

Une partie de ses atours
Qu'elle me montrait sans se cacher
Juste deux pommes rondes d'amour
Bien présentées dans son bustier

Un précipice pour mon regard
Où je tombais sans crier gare
L'esprit entre ses deux collines
J'imaginais pensées coquines

Une ouverture de ses lacets
Dont je ne me serai lassé
Pour découvrir les deux fruits nus
De ma belle, belle ingénue

Ma bouche attirée par ses monts
Se posa sur ses demies lunes
Voyage aux langues de démons
Frôlement le long de ses dunes

Je me noie dans son parfum
Caché entre ses hémisphères
Sa peau dont je me fais couffin
M'entraine vers d'autres planisphères

Nouveau périple pour mes yeux
Sur d'autres univers voilés
Qui m'entraine vers d'autres cieux
De son corps bientôt dévoilé

Rondes des sens sous ciel de lit
Sur de longs rythmes cadencés
Dans ma tête valse des folies
La nuit ne fait que commencer