Boat People

De orang-outan le 03/10/2010 (3 visites depuis 7 jours)

Ils partent sur des épaves , des illusions plein la tête ,un détroit couleur turquoise
un voyage d’espoir, au bout, le désespoir, d’un gris infini de désert aride aux immeubles
ternes...

Comme autant de Dolmens, richesse utopique d’une vie plus belle, de frontières en rejets, de
réconfort en noyade, citoyen du monde tu te crois , ta couleur de peau déçoit ; pestiféré
alors que tu ne cherches que liberté, ce mot dont tout le monde parle sans en connaitre le
sens ...

Chez tes frères voisins sur une boule toute bleue, ta place pour vivre mieux, de ta cabane en
tôle galvanisée, d’un abri fait de détritus, un toit de bâche bleue couleur espoir comme
l’eau sur laquelle tu navigues, un passeur affairiste et sans chagrin, en échange d’une
fortune, t'a montré le chemin... Celui, pensais tu, d’un monde meilleur, de ta hutte natale,
ou d’un quartier misérable ,tes rêves les plus fous ,ton rêve le plus doux ,ne plus voir les
tiens mourir de faim ...

Mais, sur ce radeau de bois tout a une fin, tes frères ne veulent pas de toi, ils ont leurs
lois, je suis vaillant, dis tu, mon pain je le gagnerai et ne le volerai point, respecterai
vos gens comme vous respecterez les miens ;mais le blanc et le noir ne s’associent que dans
les chansons...

Et le bleu de la liberté ,tu ne le verras que sous forme de grande étendue d’eau couleur
émeraude dans lequel tes espoirs finiront...