Le chien qui n'aime pas l'été

De luciano VAL le 12/09/2009 (0 visite depuis 7 jours)

C’est sa troisième famille,
Au chien qui n’aime pas l’été.
Il fallait les voir qui fêtaient
Sa petite queue qui frétille,
Les enfants, le garçon, la fille,
Le premier jour au chenil !
Dans la grande propriété,
Pleine de roses et de jonquilles,
Avec un parc, tout à côté,
Il ne pense plus à l’été.

L’an dernier, l’autre famille,
L’avait même fait toiletter,
Le chien qui redoute l’été.
C’était le cadeau de fifille,
Qui adorait qu’il la mordille.
Il sentait qu’ils le regrettaient
De le ramener au chenil
Et en resta, tout hébété.
C’était un peu avant l’été.

Ils prodiguaient tant de caresses
Au chien qui déteste l’été,
Les deux garçons pleins de gaité,
Avant qu’ils s’en désintéressent
A la vitesse d’un express,
Les mêmes qui l’ont allaité,
Le plongeant en grande détresse.
Depuis, il sent l’anxiété
Le gagner quand vient l’été.

Mais pourquoi change-t-il d’adresse
Le chien qui exècre l’été ?
Il faudrait peut-être enquêter,
Car on ne comprend pas. Serait-ce
La forte chaleur qui l’oppresse,
Un virus qu’il a sécrété?
Il choisira un retraité
L’hiver prochain, maitre ou maitresse,
Pour ne plus être embêté
Tous les ans quand vient l’été.