L'ENFANT DE LA POUSSIERE

De Philippe Darnault le 08/05/2016 (2 visites depuis 7 jours)

Quand se taisent les armes
L'enfant dessous la bruine
Les yeux perlés de larmes
Se dresse parmi les ruines.

Regardant les nuages,
Des gouttes sur les joues
Sillonnent son visage
Pareil à des bijoux.

La violence grondante
Des scènes du conflit
Profane et ensanglante
Des jouets ensevelis.

Elle soulève des pierres
Les mains, de sang marbrées,
Assise dans la poussière
Pour chercher sa poupée.

******REFRAIN********

Hurlez enfants du monde
Hurlez vôtre détresse
Hurlez pour qu'il ne gronde
Hurlez pour que ça cesse.

**********************

Dans cette fumée dense
Estompant la laideur
Elle passe son enfance
Où règne la terreur.

Et cette petite fille
Sa poupée retrouvée
Déambule et vacille
A demi dénudée.

Un cri sous les décombres
Jaillit de cette terre
Qui nourrissait dans l'ombre
Les enfants de l'enfer

Extraite de ces rochers
L'enfant semble endormie
Le corps tout écorché
Elle revient à la vie.

******REFRAIN*******
********************

Des gosses dans les rues
Les tee-shirts troués
Se mêlent à la cohue
Pour mieux se protéger

Contre son coeur elle serre
Ce qu'elle a tant aimé
Cet héritage amer
Ce jouet vandalisé.

La haine sans aucun doute
Ne saurait contrarier
L'amour dont elle redoute
Les flammes du brasier.

Mais toi le tout puissant
Que fais tu par amour?
Pour tous ces innocents
Qui meurent chaque jours.

*****REFRAIN*********

Hurlez enfants du monde
Hurlez vôtre détresse
Hurlez pour qu'il ne gronde
Hurlez pour que ça cesse.

***********************

Philippe Darnault